Rechercher
  • Annaig Pasco

Réflexions 2021 - 22 janvier

Le Vrai Changement -



Tant que nous ne connaissons pas profondément, tant que nous n'avons pas encore compris Qui nous sommes vraiment, alors, nos schémas, nos conditionnements, toutes les croyances qui fondent nos structures fondamentales ne peuvent disparaître.

Seule la connaissance peut nous aider à lâcher, car c'est en prenant conscience de la vérité, en l'acceptant, en la reconnaissant, que nous pouvons lâcher sans peur les vieilles habitudes, nos vieilles fondations.

Or la société actuelle est fondée sur ces vieilles structures, où ce qui prime est la réussite individuelle, la compétition, la mise en valeur et le plaisir personnel, l'accumulation de biens et de richesses, la performance, l'atteinte d'objectifs...Et quand bien-même les événements actuels nous montre les dérives de cette société matérialiste, comprenons-nous, au plus profond de nous, que ce sont aussi et surtout nos structures intérieures qu'il va être nécessaire de transformer ?

Voyons-nous - en nous - toutes ces tendances que nous avons de vouloir réussir, gagner (plus d'argent ou autres), réaliser nos désirs, nos rêves, nos souhaits ? et aussi la peur de perdre tous nos soi-disant acquis, notre confort ? voyons-nous que ce sont nos schémas internes qui ont créé la société qui est la nôtre aujourd'hui ?

Voyons-nous qu'aucune évolution/transformation profonde de la société ne pourra se faire tant que nous n'identifierons pas/reconnaitrons pas en nous ces mêmes schémas (à petite échelle) que nous critiquons à grande échelle à l'extérieur ?

Car ici il n'est aucune question d'échelle, que ce soit l'envie de développer mon petit atelier de bois ou de yoga, de voyager plus, de maintenir mes vacances ici ou là, de défendre mes droits en tant que fonctionnaire, de voir mes enfants plus souvent (en étant davantage libre de prendre ma voiture), de déployer mon activité libérale au niveau national, d'avoir telle ou telle voiture, d'acquérir un terrain pour construire, d'augmenter mon chiffre d'affaires en augmentant ma visibilité, de prendre une assurance pour me prémunir de tel risque etc...toutes ces démarches partent d'une seule et même intention : préserver et développer ma réussite et mes désirs personnels.

Et donc s'en suivent tous les comportements qui vont avec : trouver de nouvelles stratégies de développement, penser d'abord à mon petit plaisir, penser "mon intérêt" avant tout etc. Notre conditionnement est bien ancré, tellement ancré qu'on ne le voit même plus (et je parle de moi aussi et avant tout, il va de soi ! ;-) ).

Tant que chacun d'entre nous sera dans cette même logique, un changement est-il possible ?

Voilà la question que je me pose aujourd'hui...

Revoir nos bases, nos fondements n'est-ce pas essentiel ?

Comment pouvons-nous espérer une nouvelle société si les fondements sont les mêmes ?

Sommes-nous prêts à de réels et profonds changements ?

Les revendications extérieures ne sont-elles pas vaines tant qu'en nous nous n'avons pas encore effectué cette investigation intérieure ?

Parler, discuter, réfléchir sur l'actualité, valider ou critiquer les mesures prises, tenter de proposer d'autres voies afin de maintenir/préserver nos libertés extérieures, n'est-ce pas un leurre ?

Un profond leurre qui ne vient que renforcer nos petits égos avides de maintenir leurs vies d'avant ? Leurs acquis et possessions ? Leurs objectifs ? leurs projets ? Leurs rêves ?

Avons-nous vraiment sondé nos profondeurs, les profondeurs de la Terre et du Vivant ?

Avons-nous vraiment été au fond du fond pour voir la réalité en face, cette réalité qui est la Vie pure, sans artifice, sans volonté particulière, sans ambition, ni projet.

Car la Vie est pure énergie, elle s'exprime dans l'instant sans aucune arrière-pensée, ni préméditation, ni filtre. Elle ne calcule, ni ne projette rien, elle n'est ni dans le passé, ni dans le futur, elle ne garde rien, ne cache rien. Elle est, simplement, avec son environnement, tel qu'il est, sans vouloir autre chose...Sans vouloir autre chose.

Qui peut en dire autant de lui-même ?

Tant que nos égos seront bien en place, dominants dans nos quotidiens, aucun changement véritable ne sera visible.

Tant que nous ne nous engagerons pas dans un profond travail intérieur de re-connaissance de soi, rien ne changera.

Et le changement part de l'intérieur, c'est la seule et unique clé.

"La responsabilité de chacun est d’opérer un changement radical en soi." Jiddu Krishnamurti

Ce grand penseur, avait bien compris cela depuis longtemps : la clé de la transformation est en chacun. Or, c'est justement parce que l'humain s'est vidé de lui-même, qu'il a donné tout pouvoir aux hommes politiques qui dirigent aujourd'hui sa vie et l'éducation de ses enfants.

Regarder en soi, apprendre à se connaître, à tout accueillir, est la voie.

La connaissance de soi est notre salut, c'est à partir d'elle que tout pourra basculer.

Aucun sauveur, aucun bourreau, aucune victime ne peut survivre à celui/celle qui se connaît profondément. Car celui/celle-là même est tellement lucide, clairvoyant(e) et conscient(e) que rien ne peut le/la manipuler, l'embarquer dans tel ou tel point de vue.

Il/elle est autonome, libre, responsable.

Il/elle ne dépend plus de rien,

il/elle sait qui il/elle est,

il/elle n'a plus peur.

C'est ce à quoi je m'emploie avec Âmie: me permettre d'abord, puis permettre à chacun(e), ensuite, d'avoir à disposition des outils de connaissance de soi, des outils bienveillants, écologiques, simples et efficaces qui prennent en compte la totalité de l'être, dans toutes ses dimensions.

Les Soins énergétiques* et la Maïeusthésie* sont de magnifiques approches pour petit à petit lever le voile des illusions qui nous rend aveugles à notre grandeur et magnificence.

Soyons honnêtes avec nous-mêmes et avec le Monde : regardons-nous d'abord, connaissons-nous d'abord.

Apprenons à regarder à l’intérieur de nous, sans jugement, et là, le changement sera possible.

Je nous souhaite à tous, une merveilleuse année 2021, remplie de conscience, de présence à nous-mêmes et de bienveillance.

Namasté

(Le Divin en Moi salue le Divin en Toi)


30 vues0 commentaire