Maïeusthésie

Accompagnement en  Maïeusthésie

Se rencontrer pour mieux Être

La Maïeusthésie est une pratique d’accompagnement thérapeutique extrêmement douce et bienveillante qui part du postulat que tout symptôme de mal-être est en fait le signe d'une part de vous qui a besoin de votre attention.

En toutes ces "parts" de soi en Maïeusthésie sont considérées comme des "êtres" à part entière.

 

Une séance de Maïeusthésie est donc, avant tout, une séance de rencontre avec soi-même, avec ses ressentis, et avec tous les êtres qui appellent à être entendus et reconnus dans la psyché.

Il n'y a donc rien à combattre, à éradiquer, à fuir, ni à transformer, mais au contraire, tout à accueillir en douceur.

Les parts/êtres en souffrance en soi vont enfin pouvoir être entendus et reconnus.

La magie des rencontres en soi apporte un réel et profond soulagement, comme une libération, attendue depuis longtemps.

Cette pratique s'adresse à toute personne souffrant de mal-être, incertitude, peurs, angoisses, dépression, colère, difficultés relationnelles, doutes etc, mais aussi pour toute personne en transition/transformation, ayant besoin de clarifier leur intention et leurs objectifs.

​Praticienne certifiée en Maïeusthésie, je suis vraiment heureuse de pouvoir vous proposer cette approche d’accompagnement thérapeutique.

Elle est vraiment la pratique la plus respectueuse, douce et écologique que j'ai pu expérimenter et vivre !

La posture du praticien en Maïeusthésie est fondamentale.

Par sa présence bienveillante, sans jugement, il accompagne le fil de vos ressentis, sans aucune attente ni volonté. Cette posture de "non-savoir" est la base de l'écoute maïeusthésique.

Le nombre de séances varie en fonction des besoins et ressentis de chacun.

En fonction de vos possibilités, séance en face à face (Arrigas, Cévennes) ou à distance (par téléphone).

La séance d'1h30 - Tarif : 80 euros*

Contact et rendez-vous : 06 13 91 81 28

 

*La durée de la séance est ajustable en fonction de vos besoins.

Si vous avez des difficultés financières (minima sociaux, sur justificatif), nous trouverons la juste contribution ensemble.

En savoir plus...

La Maïeusthésie a été créée par Thierry Tournebise : https://www.maieusthesie.com/

Sa vision de la psychopathologie est différente de la vision classique : elle suggère que les "troubles" ne sont pas là "à cause d"'un trauma passé à guérir ou éradiquer, mais "spécialement pour" aller rencontrer les êtres qui ont été mis de côté.

En effet, à certains moments de la vie, face à des événements/situations particulières, la psyché se clive elle-même de certaines parts d'elle, quand elle estime que les charges émotionnelles à vivre sont trop lourdes et qu'elle sent que le sujet n'est pas suffisamment mature pour les accueillir. Alors ces parts sont mises de côté, et comme mises en "gardiennage" quelque part dans la psyché (dans un espace Un-conscient) le temps que le sujet gagne en maturité pour pouvoir plus tard les rencontrer et les entendre.

C'est la pulsion de survie qui gère ces clivages. Une fois ces êtres clivés (en maïeusthésie on préfère le terme "être" plutôt que "part") , la pulsion de survie va ensuite créer des compensations - car la mise à l'écart de ces êtres crée un "manque" au sein de la psyché consciente. Ces compensations - qui demandent beaucoup d'énergie pour être entretenues- vont durer un certain temps...le temps que le sujet gagne en maturité, conscience pour laisser plus de place à la Vie plutôt qu'à la survie.

Une fois ce moment venu, la pulsion de Vie va reprendre sa place en créant des symptômes. Ces symptômes sont les appels des êtres clivés afin d'attirer l'attention vers eux...ils sont enfin prêts à être rencontrés et accueillis par le sujet.

Tout l'art de l'accompagnement maïeusthésique est de permettre au sujet de considérer ces symptômes comme de belles opportunités de rencontres avec ces êtres en attente à l'intérieur de la psyché.

Avec présence, humilité et en posture de "non-savoir", le praticien en maïeusthésie fait totalement confiance au sujet qui lui "sait" (quand bien-même il n'en n'a pas conscience) où se trouve ces êtres et quelle est la pertinence de ces rencontres.

Petit à petit, la psyché et la conscience réintègrent ces êtres en leur sein.

Le symptôme peut alors disparaître.

L'apaisement que cela procure est réel...